À la découverte de la réserve ornithologique de Ranganathittu, en Inde

Si l’observation des oiseaux vous passionne, laissez-vous tenter par un séjour exceptionnel en Inde pour découvrir la réserve ornithologique de Ranganathitu. Si le territoire indien est surtout connu pour son patrimoine historique, culturel et religieux, sa richesse naturelle figure également parmi les principaux attraits qui attirent les visiteurs dans le pays. Si l’idée d’admirer et de photographier les oiseaux dans la réserve de Ranganathittu vous tente, voyons ensemble à travers cet article quelques informations sur le site et sur les espèces qu’il abrite.

Ranganathittu Bird Sanctuary

Le parc national Ranganathittu Bird Sanctuary est situé dans l’état indien du sud de Karnataka. Il est un sanctuaire d’oiseaux se trouvant sur les rives de la rivière Kaveri. En tout, le parc est formé par un groupe de six îlots. Déclaré sanctuaire d’oiseaux en 1940, Ranganathittu est, depuis, devenu un véritable eldorado pour les ornithologues. Chaque année, un grand nombre d’amateurs d’oiseaux indiens et étrangers se ruent dans la réserve pour voir les diverses espèces de volatiles qui y ont trouvé refuge. Chaque printemps, elle accueille plusieurs centaines d’oiseaux migrateurs venus d’Australie, de Sibérie et d’Amérique du Nord.

Quand et comment aller dans le parc ?

Si vous aspirez à faire du birdwachting dans le sanctuaire lors de votre voyage en Inde, la période la plus propice pour cette activité se situe entre juins à novembre. Pour vous y rendre, vous pouvez prendre l’avion pour arriver dans la ville de Bangalore, située à 125 km du parc et ensuite, poursuivre en voiture le long de l’autoroute de Bangalore-Mysore. Des taxis et des bus sont disponibles dans la localité de Bangalore pour vous permettre de vous déplacer vers le parc. Dans la mesure où vous souhaitez à faire le trajet en train, vous arriverez à la gare de la ville de Srirangapatna, qui se trouve à proximité de Mysore.

Une fois arrivé dans le parc national Ranganathittu Bird Sanctuary, vous pouvez effectuer une promenade en bateau qui vous emmène sur les six îlots du site. Peuplés d’une myriade d’espèces d’oiseaux, ces endroits sont idéaux pour admirer les volatiles dans leurs habitats naturels. Outre cette balade sur les eaux, vous pouvez également opter pour des safaris à l’intérieur du parc pour faire du birdwatching. Des guides locaux et spécialisés sont en mesure de vous guider pour trouver les espèces particulières que vous souhaitez observer.

De nombreux oiseaux à y observer

Ranganathittu Bird Sanctuary compte environ 170 espèces d’oiseaux. Parmi les volatiles que vous pourrez admirer et pendre en photo lors de votre exploration de la réserve, il y a notamment la cigogne peinte, les ibis à tête noire, le Bec-ouvert indien, le canard sifflant, la cigogne laineuse, le martin-pêcheur à bec de cigogne, le Cormoran à cou brun, l’aigrette, l’Anhinga roux, le héron, Grand Œdicnème, la sterne de rivière, etc. La réserve abrite également un grand troupeau d’hirondelles striées. Environ 50 pélicans habitent de façon permanente le Ranganathittu.

Durant les mois de janvier et février, on trouve dans le parc près de 30 espèces d’oiseaux. Pendant la saison hivernale qui commence en mi-décembre, le sanctuaire accueille, à certaines saisons, jusqu’à 40 000 oiseaux. Ces derniers proviennent principalement de l’Amérique latine, de la Sibérie ainsi que des parties nord de l’Inde. Constituant un site de nidification très prisée par les volatiles migrateurs, en juin 2011, environ 8 000 nichoirs ont été vus dans la réserve.

Mediaffiliation