Aménagements

La fourniture d’aliments et d’abreuvoirs, d’emplacements pour la nidification et la baignade, est un moyen efficace d’attirer des oiseaux. Cependant, il vous faudra dépenser davantage de temps et d’argent et accepter quelques contraintes si vous désirez rendre votre jardin aussi attrayant que possible à un grand nombre d’oiseaux, notamment en prévoyant des plantations adéquates.

Un jardin idéal pour les oiseaux :

Un compromis raisonnable vous permettra de profiter de votre jardin tout en voyant de nombreux oiseaux. Il vaut mieux choisir soigneusement les plantes que vous cultiverez et vous montrer quelque peu tolérant vis-à-vis des mauvaises herbes de façon à attirer maint oiseau sans que votre jardin offre pour autant un aspect désolant.

Les jardins les plus favorables sont ceux qui existent depuis plusieurs décennies car, bien établis, ils comportent des arbres et des buissons touffus; avec le temps, il sont perdu l’aspect trop soigné qu’ils pouvaient avoir à l’origine. Ces jardins représentent presque l’idéal pour les oiseaux, car ceux-ci y trouvent de la variété. Pelouse, carrés de légumes, bordures enherbées, vieux murs, tas de bois, cabane à outils leur offrent toutes sortes d’abris pour nicher ou dormir, ainsi qu’un grand choix d’aliments.

Les Arbres :

La présence de grands arbres est très important pour la plupart des oiseaux des jardins et essentielle pour les grimpeurs, sittelles, grimpereaux et pics. Les arbres indigènes sont les meilleurs, notamment les chênes, suivis dans l’ordre par les saules, les bouleaux et l’aubépine.

Le saule marsault pousse vite, et ses chatons attirent les premiers insectes au printemps , donc aussi les oiseaux insectivores, tels les pouillots. La mésange bleue profite même de leur nectar. Comme le hêtre, le frêne, l’aulne et le noisetier, il offre beaucoup de graines. Les conifères fournissent des abris toute l’année, ainsi que les graines de leurs cônes et les insectes qui rongent leur aiguilles. Le roitelet huppé les fréquente régulièrement.

Parmi les arbres qui produisent des fruits disponibles en automne et en hiver, on compte le griottier, le sorbier et le sureau. Le pommier est peut-être l’arbre le plus utile dans le jardin car si on ne le traite pas, de nombreux insectes y vivent; en outre les bouvreuils mangent ses bourgeons et ses fruits sont très appréciés par toutes sortes d’oiseaux.

Le Chêne

Le Chêne

Le Frêne

Le Frêne

Le Saule

Le Saule

Le Mélèze

Le Mélèze

Le Pin

Le Pin

L'Aulne

L’Aulne

Les Haies, arbustes et arbrisseaux :

Dans une haie formée d’arbrisseaux et d’arbres serrés , régulièrement taillés, les oiseaux trouvent protection contre les rapaces et des emplacements pour nicher. Si vous la laissez s’épaissir, elle offrira des abris au troglodyte et à l’accenteur moucher. L’aubépine est très appréciée dans les haies en raison de sa croissance rapide et de sa robustesse, mais le houx, l’if et le troène sont d’autres espèces productrices de baies.

Arbustes et arbrisseaux servent de d’abris et la plupart produisent des baies recherchées par les oiseaux notamment les mûriers, les pyracanthas, les mahonias et les sureaux. Murs et palissades supportent des espèces grimpantes comme le lierre ou le chèvrefeuille, mais aussi le cotonéaster et les berberis.

Mediaffiliation

Laisser un commentaire