Comment Observer les Oiseaux

mangeoireEn ville le moindre jardinet attire divers oiseaux aussi intéressants que les espèces les plus spectaculaires et moins connues vivant dans des lieux retirés.

Vous pouvez vous contenter de regarder les oiseaux qui visitent le jardin, mais vous leur prêtez une attention accrue, vous ferez toutes sortes de découvertes, même dans les endroits les plus inattendus.

Une Foule de Choses

Sur ma pelouse, une mangeoire porte un petit plateau rempli de graines, graisse et déchets de cuisine; un filet contenant des cacahuètes y est accroché. Le tout est à la disposition des oiseaux qui vont et viennent dans une haie bien dense.

Des mésanges bleues cherchent des insectes sur les feuilles tandis que l’accenteur mouchet et le troglodyte examinent la terre au pied des arbres. Je suis sûre que, le soir venu, certains oiseaux dorment dans le feuillage. En examinant un entrelacs de rameaux poussiéreux, j’ai trouvé un vieux nid de roitelet et à l’heure où j’écris ces lignes, un rouge-gorge niche dans une cavité.

verdierToutefois, ma découverte la plus intéressante a été l’observation de verdiers grimpants sur les rameaux terminaux et picorant les cônes de pins. Un matin, je vis leur silhouette se détacher sur le ciel pendant qu’ils soulevaient les écailles avec leurs robustes mandibules. Dans les livres, il n’est nulle part question de verdiers profitant des cônes de cyprès ou d’autres résineux, mais depuis j’ai appris que même si le bec du verdier est trop large pour pénétrer dans ces fruits, il peut extraire les graines de ceux qui sont déjà ouverts.

On en apprend toujours sur les oiseaux et la découverte d’un fait nouveau ne peut que susciter l’enthousiasme.

Même un jardin entouré de haies ou planté d’arbres sans grande originalité, peut néanmoins attirer plusieurs espèces d’oiseaux. Dix-huit fréquentent régulièrement le mien en hiver et une demi-douzaine d’autres le visitent plus occasionnellement.

Les Plaisirs de l’Observation :

De nombreuses personnes prennent plaisir à regarder les oiseaux de leur jardin. L’installation d’une mangeoire est le moyen le plus simple de les observer. Passer quelques minutes au jardin , le soir, est une rouge-gorgeexcellente façon d’oublier les fatigues de la journée.

Le plaisir que l’on éprouve à se sentir près de la nature peut venir en regardant des moineaux picorer des miettes de pain ou un rouge-gorge descendre d’un arbre pour capturer un ver sur la terre fraîchement retournée.

Le spectacle rare d’une troupe de mésanges à longues queue se déplaçant parmi les branches nues ou celui d’un grimpereau escaladant un tronc laissera dans l’esprit une impression durable.

Observer les oiseaux de la sorte est intéressant car, dans les jardins, ils mènent une existence presque naturelle et nous donnent l’occasion de découvrir certains secrets de leur vie. Quand on attire les oiseaux, on veut généralement en savoir davantage à leur sujet. On verra ce qu’ils font, mais comprendre pourquoi et comment ils le font est moins aisé.

Mediaffiliation

Une réponse

Laisser un commentaire