La chouette chevêche petit rapace nocturne de nos campagnes

La chouette chevêche est parmi les chouettes de France, la plus connue, même si, comme tous ceux de son espèce, elle est discrète, et difficile à observer et à photographier. Ce petit rapace est aussi nommé chevêche d’Athéna, car elle est l’animal familier de la déesse guerrière grecque de la Raison, de la Sagesse et des artistes.

Comment reconnaître la chouette chevêche

la-chouette-cheveche-petit-rapace-e1351850342826La chouette chevêche, petit rapace, est un petit oiseau trapu, au corps ramassé, de la taille d’une corneille, avec une envergure comprise entre cinquante et soixante centimètres. Elle possède un plumage brun-gris taché de blanc sur le dessus, plus pâle en dessous.

La queue est brune, avec des lignes blanches. La tête est brune aussi, massive, où brillent de grands yeux mobiles. Ces yeux sont jaune vif, et surmontés de « sourcils » blancs qui sont une caractéristique de l’espèce. Elle vit dans toute l’Europe, à l’exception de la Scandinavie, car elle préfère les régions chaudes ou tempérées.

La chouette chevêche se retrouve un peu partout, et n’hésite pas à côtoyer l’homme : on peut fréquemment la rencontrer dans les verges, aux alentours de ruines ou d’amas rocheux, et partout où les arbres sont clairsemés.

La chouette chevêche, petit rapace nocturne de nos campagnes

 

la-chouette-cheveche-petit-rapace-3N’ayez pas peur de ce petit rapace, qui ne s’attaquera pas à plus gros que lui ! La chouette d’Athéna est active de jour et de nuit (petit rapace pour cette période de la journée), aussi il n’est pas rare de pouvoir l’observer perchée dans un arbre, à l’abri d’un bouquet de feuilles, ou alors tout à l’extrémité d’une branche morte.

Mais il faut être attentif, car son plumage lui permet un camouflage quasi parfait dans son environnement, et la plupart du temps, la chouette chevêche se tient parfaitement immobile, seuls ses yeux sont attentifs et en mouvement.

La chouette chevêche chasse malgré tout, principalement à l’aube et au crépuscule, moments où sa vision est particulièrement excellente, lui apportant un avantage certain sur ses proies.

La chouette chevêche se nourrit de toutes petites proies, principalement des insectes et des araignées, mais aussi des micromammifères, comme les musaraignes et les petites souris. Sa tactique est simple : une fois la proie repérée, elle la rattrape d’un vol puissant et silencieux, et se laisse tomber dessus. Ses serres sont fortes, et son bec impitoyable.

Une fois la bestiole tuée, la chouette chevêche l’emporte dans un trou d’arbre, ou bien un espace entre deux pierres d’un vieux muret, pour la manger en toute sécurité. Pendant les soirs d’été, la chouette chevêche peut être vue en train de tournoyer dans un espace restreint pour attraper en vol des papillons de nuit.

Mediaffiliation

Une réponse

    • Chantal