Le Kenya, la destination de safari la plus emblématique d’Afrique

Le Kenya propose une multitude d’activités à couper le souffle. Il est la seule destination d’Afrique qui permet de bénéficier d’autant d’expérience en un voyage dans le continent. Avec ses paysages pittoresques, ses plages paradisiaques et ses sommets enneigés, les globe-trotters ne risqueront pas de s’ennuyer lors de leurs vacances.

Par ailleurs, qui dit Kenya dit safari. En effet, cette pratique est le moyen idéal pour admirer en un seul circuit la faune, la flore et les ethnies qui font du pays la destination de safaris africains par excellence. En outre, pour effectuer cette activité, les touristes devront se rendre au Kenya durant les périodes idéales. À noter que les moments parfaits vont de décembre à mars et de juillet à octobre.

Le parc national de Meru, un sanctuaire animalier kenyan

Pour des vacances de safari Kenya, les aventuriers pourront, entre autres, opter pour le parc national de Meru. Ce dernier est localisé à l’est de Meru, à environ 350 km de Nairobi. Il est l’un des parcs nationaux les moins connus, mais de loin le moins fascinant du pays. Il s’étend sur une superficie de près de 870 km² et est protégé par le Kenya Wildlife Service.

Cet endroit est un sanctuaire d’un large éventail d’animaux sauvages tels que les lions, les hippopotames, les léopards, les éléphants et les guépards. Il abrite aussi quelques rares antilopes. Outre cela, l’écosystème du parc national de Meru mérite également d’être découvert. Il se présente sous deux aspects, une région de hautes plaines et une région de basses plaines semi-désertiques.

Le parc national d’Amboseli, un paradis de la vie sauvage

Le parc national d’Amboseli constitue une autre destination de safari à ne pas manquer lors d’un séjour au Kenya. Il est localisé au nord du Kilimandjaro. Il est l’un des parcs nationaux les plus visités du pays. Cette zone protégée est classée réserve de biosphère de l’UNESCO. Elle tient sa célébrité des vues sur la savane avec le Kilimandjaro comme toile de fond.

Par ailleurs, le site abrite le lac Amboseli. Celui-ci est sec hors-saison de pluies. Mis à part cela, le parc national d’Amboseli possède des espaces verdoyants où poussent des papyrus, des palmiers nains et des roseaux. Quant à sa faune, on y trouve surtout des hippopotames, des zèbres, des gnous, des gazelles, des antilopes, des lions et des buffles.

Les villages masaïs du parc national d’Amboseli

En périphérie du parc national d’Amboseli, les aventuriers découvriront de nombreuses communautés masaïs. Ces habitants ont la particularité d’avoir conservé ses traditions intactes. Ils ont pu préserver leur habitat fait de hutte de paille et de terre sèche. Ils ont également respecté leur mode d’alimentation basé sur le breuvage de lait et de sang. Quant aux habillements, les Masaïs sont toujours vêtus de rouge. Ils portent des colliers de perles. Leur tenue reflète leur volonté de garder leur culture.

Mediaffiliation

Laisser un commentaire